Le traitement des cafards & blattes, le conseil du spécialiste

Publié par France Distribution Anti-Nuisibles Admin le

Blattes, cafards ou cancrelats désignent le même animal, le nom dépendant simplement de la région dans laquelle vous vous situez.

Le cafard femelle est doté d’une spermothèque lui permettant de s’auto-féconder après avoir été couverte une seule fois par le mâle.

Il est aussi prouvé qu’en l’absence de mâle, les femelles peuvent se reproduire par parthénogénèse.

Selon la « variété », orientale, germanique, à bandes brunes, américaine, etc…, la descendance d’une femelle peut atteindre 35000 sujets en moins de 2 ans.

Ce phénomène couplé au fait que ces charmantes « bestioles » soient lucifuges (craignent la lumière), ainsi que polyphage et nécrophage explique qu’il est difficile de s’en défaire.

Voici donc quelques conseils à suivre si vous souhaitez vous en débarrasser.
  1. il faut traiter en priorité les points d’eau, les moteurs des électroménagers et les gazinières ou chaudières car elles aiment pondre près d’une source de chaleur.
  2. ne pas oublier les baguettes électriques, arrières de meubles et côté des lés de papiers peints qui sont de bons refuges contre la lumière.
  3. ne pas laisser de nourriture apparente, et nettoyer les locaux de fond en comble.
  4. toujours privilégier un traitement composé de 3 techniques couplées :
    • Un insecticide liquide qui tuera au contact lors de l’application.
    • Un gel alimentaire qui empoissonnera sur le plus long terme et créera un effet domino lors de l’ingestion des fèces contaminées par leurs congénères.
    • Et, des pièges à glu qui capturerons un grand nombre d’insectes la nuit et que vous changerez  au fur et à mesure qu’ils seront remplis.​
Photo
Ne colportez pas de fausses informations !
La légende urbaine dit qu’il ne faut pas écraser les cafards sous peine de ramener les œufs sous ses chaussures.

Cela vient d’une vieille confusion phonétique, les cafards ne pondent pas d’œufs mais les « jeunes » sont placés dans une poche appelée l’oothèque.

Alors écrasez-les, si vous le souhaitez !!!